Slow Trekking
print this page

b - SLOW TREK - n.15 Ossola : LES ANCIENNES BOURGADES DE DOMODOSSOLA

LE PARCOURS SUIVANT SE RÉFÈRE À LE GUIDE "SLOW TREK" DANS LE DISTRETTO TURISTICO DEI LAGHI MONTI E VALLI, DISPONIBLE SUR PAPIER AUX OFFICES DU TOURISME DU TERRITOIRE ET EN FORMAT EBOOK DANS LA SECTION DÉDIÉE DE NOTRE WEB SITE.

Promenade circulaire de difficulté moyenne-facile qui, au départ du centre de Domodossola mène à l'un des Monts Sacrés classés au patrimoine mondial de l'UNESCO, à la découverte des anciennes bourgades de l’ancienne commune de Vagna.

localité de départ et d'arrivée : Gare ferroviaire de Domodossola (270 m)
altitude maximale : Vallesone (670 m)
dénivellement : 400 m environ au total
distance : 8 km au total
temps du parcours sans les arrêts : 3 heures au total
type d'itinéraire : mixte (sentier, asphalte, pavé, terre)
signalétique : panneaux et balises blanches / rouges
eau : fontaines à Domodossola, au Mont Sacré Calvario et dans quelques-unes des bourgades
période conseillée : toute l'année en l'absence de neige
comment s’y rendre : parkings gratuits ou payants à la gare de Domodossola. En bus : liaisons avec les principaux villages (www.comazzibus.com). En train : lignes Milan-Domodossola et Novara-Domodossola, liaisons également avec la Suisse (www.trenitalia.it)
Informations : Distretto Turistico dei Laghi www.distrettolaghi.it; Bureau IAT – Piazza G. Matteotti, Domodossola, tél. +39 (0)324.248265; Commune de Domodossola www.comune.domodossola.vb.it ; Mont Sacré Calvario www.sacromonte-domodossola.com / www.sacromontecalvario.it

l'itinéraire

À la gare de Domodossola, prendre la Via Ferraris, en direction du centre-ville. On évite pour le moment le cœur de la ville (on le fera à votre retour) mais on le frôle en suivant dans l'ordre Via Fratelli di Dio qui devient Via Garibaldi. On traverse la Piazza Tibaldi triangulaire où l’on prend la Via Rosmini (panneaux blancs / rouges Monte Sacro Calvario) qui prend le nom de Via Mattarella (panneaux jaunes Monte Calvario Via Crucis). Aux abords immédiats de la colline, on aperçoit déjà les premières chapelles du Mont Sacré, un peu englouties par la circulation urbaine. Ce n'est qu'après la troisième chapelle qu’on gravit enfin une route pavée large et abrupte, pratiquement fermée à la circulation. C'est le début d'un voyage dans le temps, rythmé par les chapelles du Mont Sacré construites en 1657, différentes les unes des autres, qui racontent l'histoire du Calvaire du Christ avec des statues grandeur nature. Aujourd'hui, le Mont Sacré est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. À la hauteur de la sixième chapelle, on garde toujours la droite, sur la route pavée principale. Une fois arrivé au Mont Sacré, on tourne à gauche et on franchit un portail qui mène à l'entrée du Sanctuaire et du Couvent. On rejoint le beau jardin (toilettes, bancs) qui entoure la tour et les vestiges du château de Mattarella du VIe siècle, d'origine lombarde et détruit au XVe siècle, qui offre une vue aérienne sur Domodossola (413 m). On revient sur nos pas pour quitter la zone du Mont Sacré, on entre dans le parking et on gravit l'escalier à gauche (panneau San Defendente A01a) qui mène à une belle route pavée qui monte. En se retournant, on peut admirer la vue sur le complexe du Mont Sacré. On aboutit à une route goudronnée que l’on traverse pour s’engager sur un chemin pavé (panneau San Defendente A01a) qui monte jusqu’à un petit pont sur la droite. Si l’on continue tout droit, on s’engage sur un sentier escarpé qui mène directement à l'Église San Defendente à travers la forêt. L’itinéraire que l’on affronte après le petit pont sur la droite et qui mène à la route goudronnée est bien plus graduel. On remonte la route goudronnée qui décrit de larges tournants, jusqu’à la Chapelle de Marisch puis jusqu'à l'Église blanche San Defendente (549 m). Un sentier part juste en face du bâtiment (panneau Vallesone). Après un départ agréable, la montée devient de plus en plus difficile en traversant une belle hêtraie. Il faut faire attention lorsqu’on arrive au seul carrefour évident : on doit tourner à gauche pour rejoindre la route goudronnée. Suivre cette dernière vers la droite en passant devant un édicule jusqu’à la bourgade de Vallesone. Le village est très particulier et agréable, il y a une fontaine (l’eau n’est pas contrôlée) et un pressoir géant en bois mais, surtout, de nombreuses silhouettes d'enfants et d'animaux surgissent des points les plus improbables et curieux. Vous atteignez ici le point culminant de l’ensemble de l’itinéraire (670 m). On passe devant l'Oratoire San Gaudenzio et à la sortie du village, juste avant le croisement où se trouve l'arrêt de bus, on descend en empruntant un chemin de terre à droite (panneau Motto). Mais on le quitte très vite pour prendre un sentier à gauche (panneau Andosso). L'itinéraire suivant, très agréable et progressif, mène à Andosso (fontaine derrière l'église blanche). On traverse le village et on maintient le chemin de terre très abrupte à droite (panneau Prata D03a). Le sentier descend à travers une belle forêt, on franchit un petit gué après quoi le parcours devient plus progressif avant d’arriver à Prata. Au milieu du village on découvre un lavabo réalisé à partir d’un vieux four ; ici il faut faire attention et descendre à droite (le panneau Vagna est un peu caché). On arrive ainsi à l'église, puis on continue sur le beau chemin muletier qui passe juste à côté du bâtiment sacré (panneau Vagna placé en bas). On suit le sentier qui descend de façon constante, en faisant attention aux balises blanches / rouges et aux anciens marquages rouges. On arrive ainsi à Maggianigo, le chef-lieu de l’ancienne commune de Vagna, et on se dirige vers l'église visible de loin (428 m). Après le bâtiment sacré, on prend le chemin muletier à gauche (panneau Domodossola). Le chemin muletier et le sentier en zigzag très escarpés mènent à la périphérie de Domodossola, dans la Via Ceschi. On tourne à droite dans la Via Chiovenda, puis à gauche dans la Via Vanoni. On traverse la Via Salvo D'Acquisto et on continue vers la Via Vanoni jusqu'à la Via Di Vittorio. Ici, on tourne à droite vers le rond-point (attention : il n'y a pas de trottoir !). Au rond-point, on continue tout droit dans la Via Giovanni Mauro en passant devant l'hôpital. Au premier feu, on tourne à gauche puis à droite en direction de la vieille ville. Le centre de Domodossola est une zone piétonne dont la merveilleuse âme médiévale est composée de bâtiments précieux, de petites places et de ruelles étroites. On conseille de s’y promener à la découverte des principaux monuments de la ville comme la Collégiale SS Gervasio et Protasio du XVIIIe siècle, les arcades de Piazza Mercato du XVe siècle, les Palais Silva et San Francesco. Après avoir traversé la vieille ville, on revient à la gare en bouclant la boucle.

en savoir plus

Vagna
Cette ancienne commune autonome regroupait les bourgades touchées par l'itinéraire ; elle n’existe plus aujourd’hui car elle a été fusionnée avec Domodossola en 1928. Une curiosité ? La Festa dul Bambin, ou Noël en... Juillet ! Il semble que la tradition remonte au XVIIe siècle, lorsque les chefs de famille, absents de la maison pendant la période de Noël, obtinrent le droit de célébrer la fête de la naissance de l'enfant Jésus en été.

conseils pour les jeunes randonneurs

Accessible en poussette uniquement de la gare au Mont Sacré, puis dans la vieille ville. Il y a des fontaines dans les bourgades mais souvent l’eau n’est pas contrôlée.

Réalisateurs de l'itinéraire : Franco Voglino, Annalisa Porporato et Nora Voglino
Auteurs des textes : Franco Voglino et Annalisa Porporato

S