Slow Trekking
print this page

b - SLOW TREK - n.9 Lac Majeur : MONT SACRÉ DE GHIFFA

LE PARCOURS SUIVANT SE RÉFÈRE À LE GUIDE "SLOW TREK" DANS LE DISTRETTO TURISTICO DEI LAGHI MONTI E VALLI, DISPONIBLE SUR PAPIER AUX OFFICES DU TOURISME DU TERRITOIRE ET EN FORMAT EBOOK DANS LA SECTION DÉDIÉE DE NOTRE WEB SITE.

Comme d'antiques pèlerins le long du chemin muletier qui, depuis les rives du lac, rejoint un des Monts sacrés du Piémont et de Lombardie inscrits au Patrimoine UNESCO depuis 2003, en passant de l'eau scintillante aux denses forêts de châtaigniers.

localité de départ : Ghiffa, embarcadère (200 m)
localité d'arrivée : Mont Sacré (360 m)
altitude maximale : Chapelle du Porale (470 m)
dénivellement: 300 m environ
distance : 5,5 km
temps du parcours à l'exclusion des arrêts : 2 heures
type de parcours : mixte (sentier, asphalte, terre)
signalétique : vignettes et panneaux blancs et rouges
eau : fontaines à Ghiffa et au Mont Sacré
période conseillée : toute l'année en l'absence de neige
comment arriver : à 6 km de Verbania. Direction Locarno, le long du lac. Parking à proximité de l'embarcadère, avec disque de stationnement (60 min). Parking gratuit à 650 m de la Mairie. En autobus : ligne 3 Verbania-Cannobio-Brissago, arrêt Ghiffa ; ligne 8 Intra-Ghiffa-Oggebbio, arrêt Ronco (www.vcotrasporti.it).
Informations : Distretto Turistico dei Laghi – www.distrettolaghi.it; Commune de Ghiffa - www.comune.ghiffa.vb.it; Organisme de Gestion des Monts Sacrés – www.sacri-monti.com; Réserve Naturelle Spéciale du Mont Sacré de la SS. Trinità de Ghiffa – www.parks.it/riserva.sacro.monte.ghiffa

l'itinéraire

Depuis l'embarcadère, on suit un tronçon le long du lac qui se trouve à notre droite jusqu'à l'église Santa Croce. En remontant l'escalier vers la droite, on arrive à une aire de jeux avec des tables et des bancs. À gauche en revanche, on prend Via ai Motti et on la suit vers la droite jusqu'au croisement de trois routes.

Si vous laissez votre voiture dans le parking gratuit, il vous suffit de prendre l'escalier qui se trouve au début de la zone de stationnement et qui mène à un petit oratoire ; prenez ensuite dans la ruelle qui mène au même croisement.

On remonte la rue (à gauche pour ceux qui viennent de l'embarcadère, à droite pour ceux qui viennent du parking), et en parcourant l'étroite Via Nigra, on rejoint Via Marconi, une route goudronnée qu'on doit remonter vers la droite.

La route est très étroite, à sens unique en montée et on doit faire attention à l'éventuelle circulation de voitures.

Elle rejoint une route plus large, Via Risorgimento, dans le village de Ronco. L'itinéraire continue le long de l'escalier situé un peu plus loin, sur la gauche, mais on conseille d'admirer à quelques pas de là la petite église avec sa façade en pierre qui fait partie du proche couvent.

Le monastère SS. Trinità accueil depuis 1906 une cinquantaine de religieuses Bénédictines de l’Adoration Perpétuelle du Très Saint Sacrement. Soyez respectueux si vous entrez dans l'église : à tout moment, de jour comme de nuit, au moins une religieuse est présente pour y prier.

Ensuite, on revient sur nos pas pour remonter l'escalier qui mène à l'église de Ronco et à la Piazza Fontane. On passe à côté du bâtiment sacré et au croisement en T qui se trouve à l'arrière de ce dernier, on tourne à gauche, dans Via Torino (ancien panneau à moitié effacé « al Santuario ») et on prend immédiatement Via Careghetta à droite. La route, très étroite, monte jusqu'à un autre croisement en T. Ici on prend la route de droite, plus large et pavée, qui conduit enfin dans la forêt où on tombe sur un autre croisement. Mémorisez bien l'endroit car les deux routes sont correctes ; nous conseillons de continuer tout droit, et au retour on arrivera par la droite. On remonte rapidement la route pavée (qui devient glissante par temps de pluie) jusqu'à une autre route pavée qui monte à droite vers les bâtiments du Mont Sacré.

Il existait dans le temps à cet endroit un oratoire qui datait du XIIe–XIIIe siècle, dédié à la très Sainte Trinité. Ce bâtiment est mentionné dès 1591 et il existe encore aujourd'hui à l'intérieur de la nef de l'église actuelle, sur la gauche, où se trouve la fresque qui représente trois fois le personnage du Christ (symbole de la Trinité : trois personnes identiques mais différentes). Entre le XVIe et XVIIe siècle, le site fut agrandi avec la création du Mont Sacré formé avec l'église SS. Trinità (de 1617) et les chapelles du Couronnement de la Vierge (de 1647), de Saint Jean-Baptiste (de 1659) et d'Abraham (de 1703), ainsi que d'arcades qui abritent un Chemin de Croix de 1752, fermé d'un côté par une petite chapelle.

On suit à présent le parcours conçu pour les porteurs de handicap qui, en passant devant les arcades du Chemin de Croix, rejoint une aire de pique-nique couverte avec des tables et une fontaine. L'espace ouvert autour des bâtiments sacrés permet une grande liberté de mouvement et les jeux d'enfants (mais attention : il est interdit de crier !) car il n'y a pas d'élément dangereux.

La forêt qui domine le Mont Sacré est depuis 1987 une Réserve Naturelle Spéciale.

Après cette pause goûter ou déjeuner bien méritée, on continue sur le Sentier Naturaliste rythmé par des panneaux didactiques (panneaux blancs « Cappella del Porale e Caronio ») dont la première partie est caractérisée par la présence d'un Sentier pour porteurs de handicap qui longe le chemin de terre. On le quitte pour remonter à droite le chemin de terre (panneaux « Pollino »). On peut parcourir l'ensemble du chemin de terre ou, en alternative, prendre à gauche un large « raccourci » sur une pente très abrupte. Les deux routes se rejoignent au même endroit peu avant le croisement qui permet de revenir au Mont Sacré. Avant de continuer, nous vous invitons néanmoins à parcourir quelques mètres en direction de « Pollino » pour rejoindre la petite chapelle du Porale, qui date de 1797, immergée dans la fraîcheur de la forêt. Ensuite, de retour au croisement mentionné précédemment, on prend la large piste plane qui s'engage dans la belle forêt de châtaigniers parallèle à la route suivie à l'aller et située un peu plus haut. On rencontre un seul croisement, mais il suffit de rester sur la route plane la plus large, pour arriver après une légère descente, à une petite centrale.

Ici, sur la gauche, commence un Parcours de Vie, qui prévoit 18 exercices physiques en moins d'un kilomètre, à réaliser en partie avec des agrès et en partie au sol.

On continue à droite, en passant à côté du bâtiment de la centrale et on s'engage sur le sentier en escalier très abrupt qui nous ramène au Mont Sacré (panneaux « SS. Trinità » et balises blanches et rouges). On repasse à côté des arcades du Chemin de Croix et de la chapelle San Giovanni Battista avant de s'engager sur le sentier à gauche (panneaux « Cappella di Abramo ») qui descend en effleurant la route goudronnée et qui mène à la chapelle du Patriarche Abraham, à l'écart par rapport aux autres bâtiments du Mont Sacré. On passe devant la chapelle et on prend le sentier pavé (panneaux « Ghiffa ») qui mène à un croisement qu'on avait déjà rencontré au cours de la montée. D'ici, on descend la route qu'on avait parcourue à l'aller, en découvrant éventuellement les ruelles étroites et tortueuses caractéristiques qui constituent le vieux centre de Ghiffa et qui partent de l'arrière de l'église, comme Via ai Motti, Via Alessandro Volta, Via Soccorso et Via Taccioli.

pour en savoir plus

Musée du Chapeau
De 1881 à 1981, la commune de Ghiffa accueillait une usine de chapeaux en feutre, la Panizza, qui existe toujours mais qui a été transférée en Toscane (www.panizza1879.com). Aujourd'hui, le bâtiment de l'établissement a été transformé en résidence mais à l'intérieur de deux salles on a aménagé un musée qui présente l'art de la fabrication du chapeau avec une exposition de machines, de photographies, de gravures d'époque et de vidéos (www.museodellartedelcappello.it).

conseils pour les jeunes randonneurs

Excursion simple et sans difficultés. Les familles avec une poussette peuvent rejoindre le Mont Sacré en voiture et parcourir le Sentier conçu pour les Porteurs de Handicaps. Une aire de jeu est présente à l'arrière de l'église paroissiale de Ghiffa, tandis que la zone du Mont Sacré propose des pierres à escalader, et des arbres derrière lesquels on peut se cacher, et le Parcours de Vie propose de nouvelles activités pour permettre aux petits randonneurs de dépenser leurs énergies.

Faiseurs du chemin: Franco Voglino, Annalisa Porporato et Nora Voglino
Auteurs des textes: Franco Voglino et Annalisa Porporato

S