Show theater masks
Art, culture & religion
Lacs

Ghiffa

Lago Maggiore

La petite commune qui s'étend des rives du lac au sommet du mont Cargiago, avec ses quinze hameaux, treize églises et de nombreuses chapelles votives, descend directement de l'ancienne « degagna » de San Maurizio della Costa, une division médiévale du territoire de Verbania dépendant d’Intra, avec des valeurs civiles et religieuses. 

On compte, parmi les plus beaux trésors, le Sacro Monte della Santissima Trinità, un endroit idéal pour passer du temps au cœur de la nature en se promenant le long des sentiers qui traversent le bois ou en admirant le complexe monumental qui comprend trois chapelles, le sanctuaire et l'arcade du Chemin de croix. 

Au bord du lac, on trouve le Museo del Cappello (musée du Chapeau) : un espace éclectique dédié à l'histoire de l'art de la confection des chapeaux, réalisée par l'excellence italienne de la fabrique de chapeaux Panizza. C’est ici que Giovanni Panizza, originaire de Biella, a inauguré en 1879 la fabrique de chapeaux portant le même nom, dont la renommée a atteint un niveau international. 

Parmi les hameaux, on compte :

CARGIAGO. Les bois qui, depuis le lac, montent de Cargiago jusqu’au Sanctuaire de la Trinité, s'ouvrent le long d'une succession de chemins et de sentiers muletiers offrant de magnifiques vues panoramiques sur le haut lac Majeur. 

CEREDO. Le hameau abritait autrefois le tribunal ou banc de justice des seigneurs féodaux Morigia. Aujourd’hui encore, on peut y voir le balcon où les sentences étaient proclamées. 

SUSELLO. L'ancien village a été presque totalement détruit par la peste de 1630. Le joyau de ce hameau est l'église de Santa Maria Assunta, un monument national qui existait déjà en 1173. La série de fresques du XVIe siècle de Joannes Maria de Rumo d’Oleggio, peintre de l'école de Gaudenzio Ferrari, est d'un grand intérêt artistique. 

SELVA. Près de Selasca, où la rivière Ballona traverse l’ancien pont et se jette dans le lac, se trouve Selva, qui abritait déjà la célèbre filature Bianchi, devenue plus tard Cucirini Cantoni Coats. Ce territoire, qui était à l'origine une forêt dense, abrite un complexe résidentiel et sportif. Vers San Maurizio, le prince Peter Troubetzkoy a fait construire la Villa Ada dans un somptueux parc rempli de plantes exotiques.

SASSO. De la chapelle à deux colonnes dédiée à la Madonna di Re, où une bouche d’eau fraîche jaillissait déjà en 1881, on monte vers la place d’une ancienne villa. Au-dessus, dans la forêt, on ramassait du bois et, dans des espaces spéciaux, on préparait le charbon de bois commercialisé aux XVIIIe et XIXe siècles à Milan, en le chargeant sur des « burchielli » (des bateaux typiques) qui circulaient le long du lac et des canaux.

SAN MAURIZIO. L'église paroissiale panoramique a été reconstruite au XVIe siècle, en agrandissant un oratoire du XIIe siècle. Le village y sera construit tout autour. Le bâtiment de l’école, dirigée par les Sœurs Ravasco, inauguré en 1910 à la demande de Teresa Ceriana Racca, est remarquable.

BOZZELA. Le tronçon de la route escarpé qui mène au lac conduisait à la grande darse des Morigia et abritait également les grandes étables des seigneurs féodaux qui utilisaient les prairies avoisinantes.

FRINO. Ce hameau a été le centre de l'administration féodale. On y trouve, peut-être sur le site d'un ancien château, le palais des Morigia, seigneurs féodaux de la « degagna » de San Maurizio. Sur la lunette de l’oratoire, on peut admirer une Nativité de Marie, une fresque de Daniele Ranzoni.

RONCO. À côté de l'église, où résidaient les comtes Marocco, le docteur Luigi Rovetta a fondé en 1920 le grand centre de soins, célèbre pour le traitement des troubles du métabolisme. La cure naturelle de désintoxication est à base de plantes. Le centre de soins, fermé en 1980, est aujourd'hui réaménagée en résidence hôtelière.

Telefono
(+39) 0323 59110
Live
Fair day
Très beau temps
24°
Corso Belvedere, 92
28823 - Ghiffa (VB)

45.956361350057, 8.61711615

45.956361350057, 8.61711615