Run walk flag
Outdoor & Nature

ITINÉRAIRE SLOW TREK - Cannobio/Mont Giove

Lago Maggiore
9,00 km
Longueur du trajet
850 m
Différence de hauteur
3-6 heures
Durée du parcours
Excursion
Difficulté du parcours

Une excursion contraignante en demi-cercle qui traverse des forêts denses et de charmants villages abandonnés jusqu'à une terrasse à 360° qui domine le nord du lac Majeur et la vallée Cannobina.

localité de départ : Sant'Agata di Cannobio (450 m)
localité d'arrivée : Mont Giove (1298 m)
dénivellement : 850 m au total
distance : 9 km au total
temps du parcours sans les haltes : 4 heures et 30 minutes au total
type de parcours : mixte (sentier, asphalte, terre)
signalétique : panneaux blancs / rouges « Monte Giove » ; panneaux blancs / rouges ; panneaux « Biessen » et « Sant'Agata » ; vieux panneaux jaunes / rouges
eau : fontaines à Sant'Agata
période conseillée : toute l'année en l'absence de neige
comment s'y rendre : le village de départ se situe à 38 km de Gravellona Toce. SS34 direction Verbania/Locarno. Après le village de Cannobio, tourner à gauche vers Ronco et Sant'Agata. Grand parking sur la gauche juste avant le village. En bus : ligne 17 Cannobio-Sant’Agata (www.vcotrasporti.it).
Informations : Distretto Turistico dei Laghi www.distrettolaghi.it; Bureau IAT - Largo alla Chiesa 3 c/o Palazzo Parasio, Cannobio, www.procannobio.it; Commune de Cannobio www.comune.cannobio.vb.it

l'itinéraire

Le bourg de Sant'Agata surplombe le village de Cannobio, ouvrant déjà une belle vue sur le lac. On prend la route piétonne au bout du parking, fermée par une barrière (panneau piéton bleu « strada privata » (chemin privé) et des balises rouges / blanches), en direction d'une piste herbeuse, puis d'un sentier qui longe l'école primaire jusqu'à la route pavée. On se dirige vers l'église, déjà visible, jusqu'à la magnifique terrasse qui domine le lac (fontaine, toilettes et bar). On passe devant le bâtiment sacré, puis sous l'arche et on continue à travers le dédale des ruelles du village, en suivant les balises rouges et blanches ; après les bâtiments, on s'engage sur le sentier qui monte sur la droite (panneau « Monte Giove »). On affronte une montée plutôt abrupte au milieu des châtaigniers et des chênes qui mène rapidement à la petite église S. Luca (687 m) immergée dans la forêt. On continue à monter vers la gauche, d'une façon plus graduelle, en pénétrant dans une belle zone en terrasses où l'on aperçoit de temps à autre quelques ruines. Juste après les vestiges d'un village, on rencontre un carrefour où l'on prend à droite (panneau « Monte Giove »).
Note : garder cet endroit à l'esprit car c'est ici que se fermera le cercle du retour.
On continue à monter à travers la forêt jusqu'à une route pavée ; on prend à gauche, en montant, et au bout de quelques pas on s'engage sur un chemin à gauche qui mène à Marcalone (860 m). La vue est merveilleuse depuis ce village qui peut également être considéré comme une destination à part entière car il offre des prairies pour s'amuser et un gîte rural.
Note : on peut également arriver jusqu'ici en voiture, mais il faut savoir que la route est très étroite.
Une fois arrivés à proximité des maisons, on prend l'escalier de gauche (« Monte Giove ») qui traverse tout le village. On traverse la voie asphaltée et on prend le sentier (panneau « Monte Giove »). Un peu plus loin, au carrefour avec deux chemins présentant chacun une balise blanche et rouge, il vaut mieux garder la droite sur le sentier le plus large avec les repères les plus récents. La forêt dense est maintenant peuplée d'épicéas. Une fois sur la route goudronnée, on continue vers la droite, toujours en montant, on passe devant un premier sentier qui part vers la droite et qui coupe un court virage (s'agit d'un raccourci insignifiant), puis un deuxième sentier vers la gauche tout aussi insignifiant. En revanche, il faut suivre le troisième sentier qui se détache de la route goudronnée vers la droite parce qu'il fait gagner beaucoup de temps malgré la présence d'une montée abrupte entre les sapins (faire très attention aux balises blanches et rouges parce qu'on peut se tromper facilement de direction). On revient de nouveau sur la route goudronnée qui devient ici un chemin de terre, on continue vers la droite, toujours en montée, tandis que la végétation change, entre les bouleaux. On rencontre un carrefour où se rejoignent un chemin de terre et un sentier qui part vers la droite, tous deux avec des indications « Monte Giove ». Les deux directions sont correctes mais nous suggérons de suivre la route car - au moment de l'inspection - le sentier était peu praticable ; en outre, en suivant la route, on effectue un véritable tour circulaire. On suit donc le chemin de terre qui monte progressivement jusqu'à un tournant, puis on prend le sentier à gauche (panneau en bois) en affrontant la dernière montée qui mène à présent à travers un environnement ouvert et panoramique, jusqu'au sommet caractérisé par une croix et un banc artistique dédié aux variantes du nom Jupiter. Après avoir admiré la vue à 360°, on redescend le long du large chemin herbeux de l'autre côté du sentier d'où l'on est venu. La piste devient vite un sentier qui descend rapidement au milieu de bouleaux nains qui deviennent de plus en plus hauts avec un beau sous-bois constitué de fougères. On débouche sur un chemin de terre qu'il faut prendre à gauche en descendant légèrement jusqu'à un croisement. On tourne à gauche en direction des tables (panneau « Biessen ») le long de la route herbeuse qui rejoint le village de Rombiago (1167 m), juste avant de descendre le long du sentier à gauche (panneau « Biessen »). Attention, le tronçon suivant n'est pas très évident, et on peut se tromper facilement de chemin : il ne faut pas avancer parallèlement au village mais descendre à travers les bouleaux jusqu'au chemin sur la gauche (ancien panneau « Biessen »). On affronte une descente continue et constante, marquée par d'anciennes balises jaunes et rouges, d'abord entre les bouleaux, puis entre les châtaigniers et les chênes. Une fois arrivés à un petit groupe de maisons, on prend à gauche au carrefour (panneau « Sant'Agata »). Le sentier serpente longuement, mais progressivement ; après un édicule isolé, il est plutôt exposé à pic sur la vallée Cannobina en contrebas, mais il n'est pas dangereux.
Note : en bas à droite, on aperçoit l'église Sant'Anna du XVIIe siècle, située sur une gorge creusée par les eaux et traversée par un petit pont médiéval.
Le sentier, toujours en descente progressive, mène aux ruines du village qu'on avait rencontrées durant la montée ; d'ici on descend jusqu'à la chapelle San Luca ; puis le sentier devient plus abrupt jusqu'au village de départ, Sant'Agata.

conseils pour les jeunes randonneurs

Il s'agit d'une très longue excursion, fortement recommandée pour la beauté des paysages, mais uniquement pour les enfants plus âgés qui sont habitués à la marche.

Réalisateurs de l'itinéraire : Franco Voglino, Annalisa Porporato et Nora Voglino
Auteurs des textes : Franco Voglino et Annalisa Porporato

Live
Rain
Pluie
15,6°
Cannobio (VB)

46.069992822998, 8.686226606369

46.069992822998, 8.686226606369

Proche

Découvrez des lieux, les expériences et les activités à proximité

Run walk flag
Vélo

ITINÉRAIRE CYCLABLE : Cannobio et le Goufre de Sant’Anna

Lago Maggiore
Run walk flag
Trekking

ITINÉRAIRE FOR ALL - Cannobio

Lago Maggiore
Show theater masks
Villages

Cannobio - Village d'excellence

Lacs
Show theater masks
Musées

Palazzo Parasi

Attractions touristiques