Slow Trekking
print this page

b - SLOW TREK - n.17 Vallée Antrona : LAC D'ANTRONA

LE PARCOURS SUIVANT SE RÉFÈRE À LE GUIDE "SLOW TREK" DANS LE DISTRETTO TURISTICO DEI LAGHI MONTI E VALLI, DISPONIBLE SUR PAPIER AUX OFFICES DU TOURISME DU TERRITOIRE ET EN FORMAT EBOOK DANS LA SECTION DÉDIÉE DE NOTRE WEB SITE.

Randonnée à la découverte des vestiges d'un glissement de terrain grandiose du passé et, après un itinéraire reposant et spectaculaire au bord du lac, on passe « à l'intérieur » d'une cascade suggestives, comme dans les vrais films d'aventure !

localité de départ : Antronapiana (908 m)
localité d'arrivée : Lac d'Antrona (1105 m)
altitude maximale : Cascade Sajont (1145 m environ)
dénivellement : 250 m environ
distance : 6,5 km
temps du parcours à l'exclusion des arrêts : 2 heures et 30 minutes
type de parcours : mixte (sentier, asphalte, terre)
signalétique : panneaux blancs et rouges
eau : fontaines à Antronapiana, au lac et le long du parcours
période conseillée : de mai à octobre
comment arriver : à 22 km de Domodossola. Le long de la route nationale SS33, 6 km au sud de Domodossola, sortie Villadossola, puis suivre les panneaux bleus « Antrona ». Parkings dans Via Provinciale. En autobus : ligne Domodossola-Antrona, arrêt Antronapiana (www.comazzibus.com).
Informations : Distretto Turistico dei Laghi - www.distrettolaghi.it; Commune de Antrona Schieranco – www.comune.antronaschieranco.vb.it; Comunità Montana delle Valli dell’Ossola – www.cmvo.it; Parc Naturel Haute Vallée Antrona – www.areeprotetteossola.it

l'itinéraire

Depuis le centre du village d'Antronapiana, dominé par l'imposante église San Lorenzo, construite au XVIIe siècle à la place de la paroisse du XIIIe qui fut détruite par le glissement de terrain, on se dirige vers la route provinciale pour traverser la passerelle piétonne qui se trouve justement à côté de l'arrêt de bus, jusqu'à un terre-plein entre un canal et le torrent Ovesca, sur lequel on a aménagé une agréable aire de pique-nique avec des jeux pour les enfants (fontaine). Après cette étape inévitable, on suit le sentier en laissant le torrent Ovesca sur notre gauche jusqu'à la piste de patinage. D'ici, on laisse le village derrière nous et on continue sur le chemin de terre en direction d'une maison de campagne, jusqu'à la route goudronnée. On tourne à droite puis on prend immédiatement le chemin muletier à gauche (panneaux « Antrona Lago 0h40 »). La pente s'accentue de plus en plus mais l'itinéraire est agréable, et toujours à l'ombre, jusqu'au petit village de Cimallegra (1014 m), formé par des maisons entièrement réalisées en pierre, immergées dans la tranquillité de la forêt. Encore une courte montée et on retrouve la route goudronnée à la hauteur d'une maison (curieuse fontaine avec une tête de monstre !). On parcourt un tronçon goudronné et après le virage, il faut chercher avec attention un sentier un peu dissimulé sur la gauche (panneau « Antrona Lago »). Le sentier descend d'une façon relativement abrupte entre des pierres (balises blanches et rouges) et quand il redevient plat, on se retrouve au milieu de la forêt, avec un pont en bois idyllique, et un banc reposant invitant à la méditation où l'on pourra se reposer un peu à l'écoute des sons de la nature comme le flux tranquille du torrent gargouillant. On reprend la marche et en progressant de façon irrégulière, on parcourt un trajet intéressant au milieu des vestiges d'un ancien glissement de terrain (balises blanches et rouges et bornes en pierre) puis on revient sur la route goudronnée. On continue maintenant sur cette dernière, vers la gauche, jusqu'au bar–restaurant qui précède le lac d'Antrona dont on suit maintenant l'itinéraire.

Le lac d'Antrona est un lac naturel qui a vu le jour suite à un glissement de terrain colossal qui se produisit le 27 juillet 1642. Du sommet de Pozzuoli se détachèrent 12 000 000 de mètres cubes de roche qui recouvrirent le fond de la vallée sur plus de 2 km, jusqu'aux portes d'Antronapiana, enfouissant une quarantaine de maisons et malheureusement une centaine d'habitants.

On peut faire le tour du lac dans les deux sens, mais nous suggérons le sens horaire car la première moitié est constituée par une route tranquille de terre, large et plane, facile à parcourir.

Le lac est bordé de tables en bois, mais évitez de vous y rendre les dimanches lorsque le temps est beau car il s'agit d'une classique excursion d'été et vous pourriez avoir beaucoup de mal à trouver de la place. Il vaut mieux partir avec l'idée qu'on s'arrêtera sur les pierres à proximité de l'eau auxquelles on accède en suivant de courtes déviations du chemin de terre.

On se rend ensuite à l'arrière du bar–restaurant où l'on prend la petite route à gauche que l'on abandonne pour descendre sur un chemin de terre vers la droite, à proximité des berges du lac (panneaux « Giro del Lago »).

Depuis le bar du lac, on parcourt un tronçon de la Strada Antronesca, une ancienne voie de liaison qui, à travers le col de Saas (également appelé Antronapasss, à 2839 m), mettait en communication l’Ossolano avec la Suisse Saastal. Peut-être utilisée dès l'époque romaine, elle fut endommagée par le glissement de terrain qui est à l'origine du lac ; elle perdit définitivement toute importance après la construction de la route Napoléonienne du Simplon.

On suit toujours le bord du lac jusqu'à un pont qui marque l'extrémité de ce dernier et qui permet de traverser le joli torrent Troncone qui s'enfonce entre les rochers. Le parcours devient plus étroit et mène rapidement à un escalier métallique abrupt suivi d'une passerelle suspendue qui permet de passer à l'intérieur de la cascade suggestive du Sajont, qui offre un « point de vue » inhabituel, une aventure à ne pas manquer!

Attention : on conseille d'éviter cet itinéraire en cas de fortes pluies et d'orages, car la cascade pourrait grossir à l'improviste, et en hiver, en présence de glace.

Au bout de la passerelle métallique, on continue sur un sentier qui monte puis descend légèrement avant de devenir abrupt, après le premier croisement qu'on prend à droite. La descente plutôt marquée nous ramène au bord de l'eau et on continue sur un chemin plat le long des berges entre deux gros rochers jusqu'à l'arrière du bar–restaurant. Au retour, on emprunte la même route qu'à l'aller.

pour en savoir plus

La commune
Antrona Schieranco est le nom de la commune où se déroule la promenade, et elle naît en 1928 de la fusion d'Antrona Piana et de Schieranco.
Des bouquetins équilibristes
Qui n'a jamais vu les images incroyables des bouquetins en équilibre précaire sur les parois abruptes d'un barrage ? Ces ongulés hardis escaladent les parois abruptes en exploitant le moindre point d'appui, parfaitement en équilibre, pour lécher le nitrate de potassium dont ils sont friands et qui est nécessaire pour leur bien-être. Peu de gens savent que le barrage en question s'appelle Cingino et il se situe justement à proximité d'Antrona. En effet, depuis les années 20, les barrages utilisés pour la production d'énergie électrique se sont multipliés sur le territoire (randonnée longue : environ 1200 m de dénivellement et 8 km à l'aller seulement du Lac d'Antrona).
Viganella
Ce village se situe sur la route provinciale qui remonte de Villadossola jusqu'à Antrona. Il est connu pour une caractéristique unique : las de ne jamais voir le soleil pendant les trois mois d'hiver, les habitants on construit sur la montagne située de l'autre côté de la vallée un miroir de 40 m² qui réfléchit le soleil sur la place.

conseils pour les jeunes randonneurs

On peut se rendre d'Antronapiana jusqu'au lac, avec des poussettes, en parcourant l'ensemble de la route goudronnée (à éviter les dimanches en haute saison). En revanche, il est impossible de faire le tour complet du lac: l'itinéraire s'arrête au niveau du pont sur le torrent Troncone. Aucun problème avec les porte–bébé de randonnée mais on déconseille de traverser les passerelles métalliques avec les porte–bébé kangourou.

Faiseurs du chemin: Franco Voglino, Annalisa Porporato et Nora Voglino
Auteurs des textes: Franco Voglino et Annalisa Porporato

S