mer, 18/11/2020
print this page

Un territoire à vivre 365 jours par an: voici les itinéraires et les propositions touristiques pour toutes les saisons!

Un territoire à vivre toute l'année!
Parmi lacs, collines et montagnes, voici une liste des excellences touristique à découvrir à 360°, 365 jours par an!

LAC MEJEUR ET LAC D’ORTA

“SUR LES TRACES DES BORROMÉE ENTRE HISTOIRE ET NOBLESSE” – ARONA, ROCCA BORROMEA et LE COLOSSE DE SAN CARLO
Très beau centre touristique et commercial au sud du lac Majeur, Arona fut, au Moyen Âge, la chasse gardée des Visconti et puis, de 1439 à 1797, des Borromée. Le centre historique d’Arona comporte de nombreux monuments importants. N’hésitez pas à visiter la caractéristique « Piazza del Popolo », lieu de négociations commerciales quotidiennes jusqu’au XIXe siècle, ainsi que la charmante « Piazza San Graziano » et son église la « Chiesa dei SS. Martiri ». L’église de la « Collegiata di Santa Maria » (XVe siècle) fait partie des monuments religieux les plus importants de la ville car elle conserve, en son sein, le polyptique de la Nativité de Gaudenzio Ferrari. Ne manquez pas l’occasion de vous promener dans le centre-ville historique, en empruntant la grande rue fourmillant de magasins, en direction des jardins publics et du Lido, une oasis de vert située au pied du lac.
Au XIIIe siècle, Arona fut dotée d’un château dont vous pouvez distinguer les vestiges sur la « Rocca Borromeo », devenu aujourd’hui un parc verdoyant offrant un extraordinaire panorama. En 1538, à l’intérieur de la forteresse de la « Rocca », naissait San Carlo Borromeo dans la chambre « des trois lacs », surnommée ainsi en raison des trois points de vue qu’elle offrait sur le lac. San Carlo, figure marquante tant au sein de la famille Borromée que de l’Église Catholique, fut Secrétaire du Pape Pie IV ainsi qu’un tenace Archevêque de Milan, ville dont il est le patron, lors du Concile de Trente ; sa dépouille repose au Dôme de Milan.
L’un des points d’attraction principal d’Arona est la Statue de San Carlo, dont la construction a été achevée en 1698 grâce à la volonté du Cardinal Federico Borromeo afin de perpétuer au fil des siècles la figure du Saint, personnage le plus célèbre d’Arona. Le colosse, qui devait être visible aussi du lac, fut réalisé par Giovan Battista Crespi dit « il Cerano » ; il utilisa des plaques de cuivre forgées au marteau et réunies par des clous et des tirants. D’une hauteur de 23,40 m, la statue repose sur un piédestal en granite de 11,70 m soit une hauteur totale de 35,10 m, devenant ainsi la seconde statue la plus haute du monde après celle de la Liberté à New York. Il est possible de visiter l’intérieur du monument pour, une fois parvenu à la tête, profiter d’un panorama exceptionnel.

ITINÉRAIRE À COMBINER
“LAC MAJEUR: ENTRE NATURE ET ARCHÉOLOGIE DU PARC NATUREL DES LAGONI”

“VERS LE MOTTARONE, LA MONTAGNE DES DEUX LACS” – STRESA, TÉLÉPHÉRIQUE STRESA- MOTTARONE ET LE PIC DU MOTTARONE
À partir du milieu du XIXe siècle, Stresa est une localité touristique de renommée internationale offrant une vue panoramique exceptionnelle sur les îles Borromées – Isola Bella et Isola Madre – et l’Isola dei Pescatori. Stresa se distingue par ses hôtels luxueux en style «liberty » situés au bord du lac.
Le départ du téléphérique Stresa-Alpino-Mottarone s’effectue du Lido de Carciano (Stresa). En 20 minutes, vous parviendrez à une hauteur de 1 491 m.
Situé entre le lac Majeur et le lac d’Orta, Le Mottarone est considéré comme étant un des plus beaux plateaux naturels de tout le Piémont et pas seulement. Sa configuration orographique permet d’apprécier un paysage s’étendant de la Plaine du Pô aux sommets des Alpes. L’œil du visiteur est particulièrement surpris par les cimes du Mont Rose et par les sept lacs (lac Majeur, lac d’Orta, lac de Mergozzo, lac de Varèse, lac de Comabbio, lac de Monate et le lac de Biandronno). Le Mottarone est un lieu de loisirs en toute saison. Essayez aussi les menus typiques de la région dans des restaurants vraiment pittoresques.

ITINÉRAIRE À COMBINER
“LAC MAJEUR : SENTIER DES CHÂTAIGNERS DE STRESA À BELGIRATE”

« LA VILLE VERTE SUR LE BLEU, UN CENTRE URBAIN A L'ECHELLE HUMAINE » - VERBANIA
Verbania est le centre urbain le plus important du lac Majeur, constitué en 1939 en s’unifiant à Intra, Pallanza et Suna, la commune est devenue récemment le chef-lieu de la Province du Verbano-Cusio-Ossola.
D’origine romaine, Pallanza est une localité touristique paisible offrant une vue panoramique splendide et qui se caractérise par de petits restaurants, de luxueux lieux d’hébergement, d’hôtels particuliers et de jardins inoubliables. Intra, la mondaine, est l’escale commerciale la plus importante du lac, elle dispose d’une ligne quotidienne fluviale, assurée par la compagnie « Navigazione Lago Maggiore », avec la commune de Laveno Mombello (Province de Varèse), située sur la rive lombarde du lac. Lieu de shopping, Intra dispose de nombreuses boutiques et le marché du samedi est particulièrement animé. Le centre historique est, en grande partie, une zone piétonnière constituée d’un ensemble de venelles, de petites cours et de ruelles qui serpentent le long du lac jusqu’à la grande Basilique de San Vittore. Tout aussi pittoresque è la juvénile Suna avec sa caractéristique promenade au lac, la vue sur le golfe Borromée et ses petits bistrots pour un apéritif stylée ou un dîner aux chandelles.

ITINÉRAIRE À COMBINER
“LAC MAJEUR: SUR LA LIGNE CADORNA DU VERBANO”

“ART, NATURE ET FOI EN FACE AU LAC” – LE MONT SACRE DE GHIFFA
Une terrasse spectaculaire d’environ 200 hectares de prairies et de forêts faisant face au lac Majeur!
La Réserve naturelle spéciale du Mont Sacré de la S.S. Trinità di Ghiffa a été instituée par la loi régionale de 1987 pour sauvegarder les monuments historiques et valoriser le milieu naturel qui la caractérise. En son sein se trouve le complexe monumental baroque du Mont Sacré, classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO en 2003 qui, avec un sanctuaire et trois chapelles, honore le Mystère de la Sainte Trinité.

« HORIZONS ROMANTIQUES SUR LE LAC D’ORTA » - ORTA, L’ÎLE DE SAN GIULIO ET LE MONT SACRE
Un centre touristique renommé offrant une atmosphère d’autrefois grâce à de nombreux témoignages du passé : des palais décorés, des églises baroques, des tours, des places et des ruelles qui serpentent. La Villa Motta, remontant au XIXe siècle, est un hôtel particulier, célèbre pour ses jardins fleuris que l’on peut visiter lors de la belle saison. Le long de la grande rue se trouve la Casa Bossi, aujourd’hui occupée par la mairie, qui dispose d’un jardin public particulièrement agréable situé au bord du lac et qui permet d’apprécier l’habileté d’autrefois au travers de créations telles que les petits balcons et les grilles en fer forgé. Une succession d’échoppes, de petits restaurants et de lieux d’hébergement pittoresques vous conduira à la Piazza Motta : le « petit salon » de la ville où se trouve le Palazzo della Comunità (1582), les porches des pêcheurs ainsi que l’embarcadère pour vous rendre sur l’île S. Giulio. Si vous empruntez la montée de la Motta, vous côtoierez les plus anciennes demeures seigneuriales d’Orta datant des XIVe –XVIIIe siècles et parviendrez à l’église paroissiale de l’Assunta (1485). Après avoir dépassé le centre-ville, l’île vous propose de nombreux raccourcis le long de la Via Fava, au terme de laquelle vous pourrez admirer la Villa Crespi (1888), un grand hôtel particulier en style mauresque devenu aujourd’hui un hôtel de prestige.
L’Île de S. Giulio est située à deux encablures du noyau d’habitation d’Orta. L’île tire son nom du saint évangéliste qui, selon la tradition, y combattit dragons et serpents, fit de ce lieu sa dernière demeure et, en 390, y construisit sa centième église. Au IXe siècle puis au XIe siècle, l’église actuelle de type romane fut érigée; la crypte vous propose toutefois d’admirer les vestiges de la très ancienne église paléochrétienne. À l’intérieur, parmi les riches décorations en style baroque et les fresques de saints réalisées par les élèves de Gaudenzio Ferrari, se trouve l’ambon en serpentine d’Oira (localité située sur la rive ouest du lac) représentant les 4 évangélistes et l’abbé Benedettino Guglielmo da Volpiano, considéré comme étant un des plus beaux exemples de sculpture romane à l’échelon national. À côté de la basilique, où autrefois se trouvait le château épiscopal de l’évêque de Novare, Prince della Riviera di Orta, se dresse, depuis 1973, l’imposante abbaye bénédictine « Mater Ecclesiae ». En vous promenant sur le chemin circulaire de la « Via della Preghiera e della Meditazione » (le chemin de la prière et de la méditation), vous ne manquerez pas son aspect solennel. De nombreuses maisons particulières, peu habitées pendant l’année ou servant de résidences secondaires aux touristes étrangers, s’étendent en couronne tout autour de la basilique et de l’abbaye.
Le Mont Sacré d’Orta est un complexe monumental, dédié à S. Francesco, situé au sommet d’une colline tournant le dos au centre habité. C’est au XVIe siècle, sur décision de S. Carlo Borromeo puis de l’Evêque de Novare Carlo Bascapè, qu’en est lancée la construction pour s’opposer à la Réforme protestante transalpine. Les travaux ne se termineront qu’au 18e siècle. 21 chapelles, placées dans l’ordre chronologique de la vie de « l’ami des pauvres », se succèdent le long d’un parcours en spirale. Le visiteur d’aujourd’hui se dirige vers un lieu de régénération morale, en restant, dans le même temps, extasié par la beauté des fresques et des statues en terre cuite qui décorent les
chapelles. La grande valeur religieuse et artistique s’associe à celle naturaliste de la Réserve Naturelle Spéciale : vous pourrez noter la présence, entre chacune des chapelles, de charmes, de hêtres et de très grands chênes, autour desquels s’exprime la petite faune de cette oasis verte de tranquillité. En 2003, l’UNESCO a classé ce Mont sacré au Patrimoine mondial de l’humanité. Vous pourrez profiter d’une des plus belles vues sur le lac en vous rendant sur la place de l’église médiévale des saints Nicolao et Francesco.

ITINÉRAIRE À COMBINER
“LAC D'ORTA: " RAGGIO D’ORO " DE PETTENASCO À LEGRO”

LES VALLÉES OSSONALES

“AU PIED DES ALPS, ENTRE VILLAGES DE CULTURE ET SITES UNESCO” – DOMOSOSSOLA ET LE MONT SACRÉ CALVARIO
Chef-lieu de l’Ossola, Domodossola revendique un ancien rôle de ville frontière dans la mesure où elle est la dernière grande agglomération avant d’atteindre le Col du Simplon et la Suisse (le canton de Valais). Elle aussi depuis toujours une importante escale ferroviaire destinée au transport de marchandises et de passagers. Nous conseillons la visite de son centre-ville historique médiéval et de style Renaissance, très bien conservé, avec la Piazza Mercato, le théâtre Galletti, les palais nobiliaires et les toits typiques en « beole ». Le marché du samedi a des origines très anciennes: avec ses produits variés et colorés, il attire chaque semaine des résidents et des visiteurs italiens et étrangers.
Classée au Patrimoine mondiale de l’humanité par l’UNESCO en 2003, la Réserve naturelle spéciale du Mont Sacré Calvario se dresse sur le col historique de Mattarella. Le complexe, représenté par le Mont Sacré, est dédié au Christ crucifié. Il fut construit à partir de 1656 : le sanctuaire d’abord, puis au cours des siècles, les 15 chapelles retraçant les stations du Chemin de Croix. En 1828, le religieux et philosophe Antonio Rosmini s’y établit et créa l’Institut de la Charité dans lequel les Pères Rosminiens sont encore hébergés. À côté du complexe sacré, l’itinéraire de randonnée s’intitulant « Via dei Torchi e dei Mulini » (chemin des pressoirs et des moulins) permet d’admirer d’anciens témoignages de l’économie rurale.

ITINÉRAIRE À COMBINER
“OSSOLA: LES ANCIENNES BOURGADES DE DOMODOSSOLA”

“VALLÉE ANZASCA, LA VALLÉE DU ROSE” – MACUGNAGA ET LE MONT ROSE
Le village, fondé au XIIIe siècle par des colons ruraux appelés Walser provenant du canton suisse du Valais tout proche, est aujourd’hui une station de ski renommée avec ses domaines skiables du Moro (téléphérique Alpe Bill-Monte Moro) et du Belvedere (télésiège Alpe Burki-Belvedere), ainsi qu’un célèbre centre touristique en raison de la présence de ses chalets en bois caractéristiques. Macugnaga est le point de départ des excursions sur le versant piémontais du glacier du Mont Rose (4 634 m), la seconde montagne plus élevée des Alpes : une immense cathédrale de roche et de glace offrant un panorama à couper le souffle, parfaitement visible de Macugnaga.

“UN PARADIS ALPIN POUR TOUT LE MONDE, TOUTE L'ANNÉE” - PARC NATUREL DE L’ALPE VEGLIA -DEVERO: ALPE DEVERO
Au cœur des Alpes, c'est un parc naturel d'une rare beauté, un paradis préservé pour la végétation et la faune alpines, à tel point qu'il est surnommé « Petit Canada». Nombreuses randonnées, de niveau facile pour toute la famille, permettent de s’immerger dans l’atmosphère reposante du parc, dorée parmi les conifères et les prairies en automne ou recouverte de neige blanche en hiver. Entre la Plaine du Devero et le village de Crampiolo nombreux sont les restaurants typiques et les fermes où apprécier des produits de montagne : charcuterie, fromages, miel et yaourt… pour des boustifailles pour les petits et les adultes. Le lac « Lago delle Streghe » et le lac du Devero avec son barrage vous laisser bouche bée : le contraste entre le bleu-vert de leurs eaux, avec le bois tout autour et le ciel est un conte de fées.

ITINÉRAIRE À COMBINER
"OSSOLA : DEVERO ENTRE ALPS ET LAC”

“SUR LA POINT DU PIEMONT ! » - FORMAZZA, LA CASCADE DU TOCE ET LA PLAINE DU RIALE
Formazza, village principal de la vallée du même nom, est une ancienne implantation Walser où, au XIIe siècle, un groupe de pasteurs d’origine allemande provenant du canton du Valais (Suisse) s’y établit pacifiquement en s’adaptant aux rigoureuses conditions de la vie en montagne. Leur langue, les costumes, les traditions et l’architecture typique se transmettent depuis de génération en génération.
Avec une chute de 145 mètres, l’imposante cascade du Toce est le symbole de la vallée Formazza. Elle offre au visiteur un panorama unique, enclavée à 1 657 m d’altitude au sein des montagnes de la haute vallée Formazza et entourée de pâturages, de massifs rocheux, de bois et de conifères.
Juste au-dessus de la cascade, il y a le circuit de Riale (1.815 m) un des plus grands circuits de ski de fond à conformation naturelle du Piémont. Le barrage et le lac du Morasco, au-dessus de Riale, constituent un scénario «lunaire» spectaculaire : les hautes arbres cèdent la place aux rochers et aux petits arbustes, tout autour hauts sommets et de fleurs colorées d’altitude.

ITINÉRAIRE À COMBINER
"OSSOLA: VALLEE FORMAZZA, RIALE ET LAC DE MORASCO"

“VALLÉE VIGEZZO, LA VALLEE DES PEINTRES : SANTA MARIA MAGGIORE, LE SANCTUAIRE DE RE ET LA VIGEZZINA-CENTOVALLI “
Santa Maria Maggiore est ce charmant chef-lieu de la vallée disposant d’un très beau centre-ville historique. Vous y trouvez le Musée du « Spazzacamino » (Ramoneur) et l’école des Beaux-Arts Rossetti Valentini. Ces deux lieux sont les derniers témoignages des deux métiers symbolisant le passé de la vallée : le ramoneur qui faisait un métier dur, pratiqué dès l’enfance par des émigrés en Italie et à l’étranger qui suivaient leur patron, et le peintre, en mesure de représenter les paysages de montagne natals et de les faire connaître bien au-delà du territoire national.
Situé à l’extrémité orientale de la vallée Vigezzo, le Sanctuaire de la Madonna del Sangue de Re doit son existence à la survenance d’un événement miraculeux en 1494. Il est constitué de deux édifices, l’un du XVIIe siècle et l’autre du XXe siècle, entièrement en granite et associés l’un à l’autre par une coupole et quatre tours. La Vigezzina-Centovalli, cet itinéraire palpitant, unissant Domodossola à Locarno (Suisse), traverse la vallée Vigezzo et les cent petits vals inhabités en territoire suisse ; le petit train de la « Vigezzina-Centovalli » serpente entre les forêts, les hauts plateaux, les montagnes sauvages, les villages pittoresques et les prés en pente douce..

NOTES POUR TOUS LES ITINÉRAIRES
En montagne on recommande des vêtements de sport et technique, chaussures ou botte de trekking et anorak.
Vérifier toujours les conditions météorologiques et la possible présence de neige si l’itinéraire est en haut altitude.
Pour vérifier les ouvertures et les règlements anti-Covid des attractions, veuillez visiter les sites web officiels correspondants.

Comuni
STRESA