print this page

Les zones protégées & une nature totalement préservée

Au beau milieu des vertes collines morainiques face au Lac Majeur, se dresse le Parc des Lagoni, véritable malle aux trésors naturels et archéologiques ! Les cannaies du lac Majeur sont à parcourir à pied ou à bicyclette pour observer la nature et les animaux qui les peuplent. La Val Grande est complètement wild... pour celles et ceux qui aiment l’aventure et le contact avec une nature totalement préservée. Au cœur d’une vallée toujours sauvage, la vallée Antrona, les sentiers vous feront traverser une cascade ou rencontrer des bouquetins ! Le parc Veglia – Devero est simplement incroyable : il dispose probablement du plus grand choix de lieux d’hébergement touristique ! Le glacier du Mont Rose, où le bouquetin, disparu des Alpes, est revenu s’installer. En fin, se promener dans les hautes prairies entre les lacs couleur émeraude ou descendre dans les canyons naturels… la Val Bognanco, c’est être au cœur d’une expérience unique.

Parc Naturel des Lagoni de Mercurago
Cette zone boisée, qui comprend aussi les tourbières de Mercurago, a su, au fil du temps, préserver intactes certaines parties ayant toujours été destinées à la pâture nécessaire à l’élevage des chevaux. Le site a aussi été marqué par un important peuplement préhistorique, remontant à l’âge du Bronze, et dispose de vestiges archéologiques représentés par des domus romanae (maisons romaines) ayant été découverts en son sein. Le parc propose de nombreux sentiers thématiques aménagés pour permettre aux visiteurs d’admirer les multiples aspects de la nature (tels que les forêts et les régions humides) ou les œuvres façonnées par l’homme. Enfin, il existe une très grande variété d’animaux vivant en toute liberté dans le parc. Il vous sera possible de rencontrer de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs, attirés par la présence des marais et des tourbières. Nous tenons à préciser qu’il a été découvert dans ce parc naturel une espèce particulière de champignon, spécimen unique au monde, dénommé crepidotus roseoornatus.
Info: www.parcoticinolagomaggiore.it

La réserve naturelle spéciale des « Canneti » de Dormelletto
Il s’agit d’une vaste zone qui s’étend sur le territoire de Dormelletto et qui possède une superficie de 157 hectares environ. Tout le long des presque quatre kilomètres que compte ce territoire, le milieu lacustre et ses particularités naturelles ont été préservés dans le but d’effectuer un sauvetage dudit milieu naturel et de sauvegarder les espèces animales qui y vivent. Cette partie est une des zones les plus importantes de transition entre le lac et la terre ferme, dans laquelle la spécificité de la végétation spontanée, constituée principalement de cannaies, reste à définir.
Info: www.parcoticinolagomaggiore.it

La réserve naturelle spéciale des « Canneti » de Fondotoce
La réserve s’étend sur environ 360 hectares dans la plaine du Toce. L’environnement le plus caractéristique est constitué de la cannaie, une des plus étendues du lac Majeur ; c’est un lieu idéal pour la reproduction de nombreuses espèces du lac et un habitat parfait pour la nidification, l’hivernage et le séjour de nombreuses espèces d’oiseaux. La réserve comporte un parcours piétonnier pratique et une piste cyclable.
Info: www.parcoticinolagomaggiore.it

Parc National de la Val Grande
La Val Grande est, depuis 1992, un Parc national. D’une superficie d’environ 15 000 hectares, il est entouré par le lac Majeur et la vallée Cannobina à l’est, la Val Vigezzo au nord et l’Ossola au sud et à l’ouest. Il a été défini par l’association mondiale « Wilderness » comme étant l’unique région naturelle d’Europe ayant conservé intégralement ses caractéristiques environnementales originales. Ce territoire était autrefois habité par des personnes vivant de l’élevage et du déboisement ; aujourd’hui, le parc est inhabité et constitue le royaume d’une nature sauvage sur laquelle l’homme n’intervient plus depuis plus de quarante ans. La richesse et la variété de la végétation est une des caractéristiques les plus intéressantes de la vallée, habitée par les chamois, les chevreuils, les renards, les cerfs et les aigles. Protégé par des montagnes rudes, le parc n’est accessible que par les cols et les sentiers pédestres au cours de la belle saison et en compagnie de guides experts. Une première approche du parc peut vous être offerte par les centres de visite touristique situés en bordure de celui-ci : San Bernardino Verbano, Intragna, Premosello Chiovenda, Vogogna, Buttogno et Cicogna. À Vogogna, dans l’Ossola, se trouve le siège du Parc national tandis qu’à Intragna, dans le Verbano, vous pourrez découvrir le centre de visite touristique du parc consacré aux animaux nocturnes.
Info: www.parcovalgrande.it

Parc Naturel de la Haute Vallée Antrona
Dans une vallée où le milieu naturel est encore intègre et les signes de la présence humaine demeurent dans l’ensemble modestes, le parc est riche de sources qui alimentent les très nombreux lacs que vous pouvez croiser sur les pentes et les vallées. Le lac d’Antrona s’est formé en 1642 suite à un barrage causé par un glissement de terrain ; aujourd’hui, il est devenu un bassin hydroélectrique, mais a également conservé tout le charme d’une ravissante destination alpine et reste le point de départ de nombreuses excursions. En continuant à grimper à pied, vous parviendrez aux lacs de Camposecco, de Cingino et au barrage de Campiccioli et son bassin. Le petit village de Cheggio, situé à 1497 mètres d’altitude, dominé par des montagnes dont les sommets atteignent de 3 000 à 4 000 mètres, est situé à côté de l’imposant bassin du lac des Cavalli.
Info: www.valleantrona.com - www.areeprotetteossola.it

Dans les alentours… Les bouquetins du Cingino
Dans la vallée Antrona, à 2230 mètres d’altitude, les femelles bouquetins agiles et enceintes de leurs petits partent à la recherche de sel en escaladant, à des dizaines de mètres du sol,la paroi artificielle du barrage du lac Cingino inclinée à 90 degrés. Elles finissent par le trouver dans les fissures du barrage sous forme de salpêtre. L’habitat environnant et les pâturages de haute altitude, où les herbivores passent l’été, se révèlent être particulièrement adaptés pour la reproduction, l’herbe souffrant toutefois d’une carence en sel. La forme des sabots du bouquetin ont ceci de particulier qu’ils peuvent réussirent cette entreprise : ils sont larges et élastiques, dotés sur le fond d’un coussinet adipeux faisant prise sur la roche comme une tenaille. Le spectacle, unique au monde, ayant pour protagonistes les mammifères sauvages typiques de l’arc alpin, est un moment de bonheur qui se concrétise après une randonnée de presque quatre heures le long de la « Strada Antronesca » (route d’Antrona), ancienne voie de transit qui reliait l’Ossola au canton suisse du Valais, en parcourant les vallées Antrona et de Saas. Les bouquetins n’ont pas peur des visiteurs et sont souvent en groupe de 3 ou 4 pour parvenir à un maximum de 15 environ.
Info: www.valleantrona.com - www.areeprotetteossola.it

Parc Naturel de l’Alpe Veglia – Devero

Au cœur des Alpes, c’est un parc naturel d’une rare beauté, sa végétation et sa faune alpine ont totalement été préservées. Plus de 60 randonnées, de niveau facile ou très difficile, permettent de s’immerger dans l’atmosphère reposante du parc et relient la Plaine du Veglia, que vous pouvez atteindre par un chemin de randonnée en partant de la localité touristique de San Domenico di Varzo et l’Alpe Devero. N’hésitez pas à vous arrêter dans les nombreux restaurants typiques dans les alpages du Devero pour apprécier de bons snacks et de bons plats.
Info: www.parks.it - www.areeprotetteossola.it - www.valdivedro.it - www.valformazza.it

Dans les environs… La vallée Antigorio : les « Orridi » d’Uriezzo
Les « Orridi » d’Uriezzo sont des ravins profonds creusés suite à l’érosion provoquée par les torrents qui s’écoulent sous le glacier qui, autrefois, occupait toute la vallée Formazza. Aujourd’hui asséchés et donc facilement visitables, ils constituent probablement la représentation la plus fidèle de l’ancien modelé de cette région, extraordinairement riche de témoignages sur l’histoire géologique des gorges (Baceno, Arvera, S. Lucia, Balmasurda, Silogno), les « caldaie » (chaudières de Croveo), les marmites (les « Marmitte dei Giganti » de Verampio) et les « forre » (canyons de Balmafredda). La principale particularité distinguant les Orridi d’Uriezzo est qu’aujourd’hui l’eau ne s’écoule plus dans ces étroites et profondes incisions faites dans la roche, il est donc possible de s’y promener dans trois d’entre elles. Un autre élément suscitant un grand intérêt est représenté par la complexité de l’écosystème présent. En effet, vous pourrez facilement observer des mousses et des fougères en mesure de s’adapter à ces terribles conditions environnementales.
Info: www.cmvo.it/Orridi - www.valformazza.it

L’oasis faunistique de Macugnaga
L’oasis est instituée en 1969 comme étant la première zone protégée de la Province du VCO. En trouvant des conditions environnementales appropriées, les bouquetins se sont reproduits en colonisant la haute vallée Anzasca et la vallée Antrona. L’oasis faunique de Macugnaga se développe là où les versants de vallées commencent à s’élever vers les sommets du Mont Rose, qui ici domine de par la majesté de sa paroi Est (2 500 m). Autre motif de grand intérêt, la traversée des moraines et du glacier du Belvedere ainsi que l’observation de la flore environnementale périglaciaire. Les personnes parvenant au lac des Locce peuvent observer un phénomène géologique vraiment intéressant : le lac s’est formé à l’intérieur du cordon morainique lors du retrait du glacier et une bonne partie de la rive est constituée du glacier lui-même !
Info: www.macugnaga-monterosa.it

La Haute Vallée Bognanco

De nombreuses excursions peuvent être entreprises dans la Val Bognanco. Citons pour exemples, le Fornalino, le sommet Verosso, celui de Gattascosa et les trois lacs de Paione qui communiquent entre eux. En empruntant le col du Monscera, ancienne voie des contrebandiers, vous rencontrerez souvent des groupes de touristes qui, de la Suisse, se rendent à Bognanco et pour finir à Antrona. N’hésitez pas à emprunter l’itinéraire connu et fréquenté qui mène aux trois lacs du Paione ou au Pizzo Straciugo duquel vous pourrez profiter d’une vue spectaculaire sur le lac Majeur et les Alpes. Nous conseillons aussi les randonnées assez faciles mais très belles qui vous conduiront à l’Alpe Gomba et à l’Alpe S. Bernardo (tous deux des alpages). Ne manquez pas la visite des anciens hameaux caractéristiques de S. Marco avec sa petite église du XVIe siècle, de Possetto avec ses moulins aux roues si particulières, de Pizzanco avec ses grandes cheminées et ses anciens lavoirs, de Camisanca où se trouve la « Polveriera » (la poudrière), une forteresse du XVIe siècle, de S. Lorenzo avec son église paroissiale abritant de nombreuses fresques et des meubles en bois et de Gragna avec sa terrasse naturelle de laquelle vous pourrez observer toute la vallée.
Info: www.altavallebognanco.it

Visitez le site www.distrettolaghi.it et, à la rubrique « Ebook », consultez ou téléchargez la CARTE et la BROCHURE INSTITUTIONNELLE ainsi que le guide OSSOLA !

Specifica
Parchi Naturali / Oasi protette
Comuni
ANTRONA SCHIERANCO
ARONA
BACENO
BOGNANCO
DORMELLETTO
MACUGNAGA
VERBANIA