Verbania
print this page

Jardin Botanique de Villa Taranto

Ce n’est pas un botaniste mais un officier écossais passionné par les fleurs qui crée en 1931 le jardin botanique de Villa Taranto. Après l’avoir acheté à la marquise de Saint Elie, Neil McEacharn décide de réaliser un jardin à l’anglaise exemplaire dans un coin d’Italie qui lui rappelait son écosse bien-aimée. L’officier, né à la fin du dix-neuvième siècle dans une famille aisée de la noblesse écossaise, choisit d’en faire son habitation pour pouvoir se consacrer à ses grandes passions : la botanique, le jardinage et les voyages. Voyageur infatigable, il accomplit sept fois le tour du monde, rapportant de chaque pays de nouvelles espèces de plantes qu’il réussit à cultiver avec beaucoup d’habilité dans ses jardins. Il achète des terrains limitrophes pour l’agrandir ultérieurement et le transforme en un parc de 16 hectares où il réalise de grands travaux de terrassement en créant des bois, des bordures, des allées, des parterres, des pelouses et des serres où faire pousser des plantes provenant du monde entier. Dans une des serres qui accueillent les variétés tropicales, est particulièrement intéressante la Victoria Regia Amazonica, une plante appartenant à l’espèce des nymphéacées, dont les feuilles peuvent soutenir le poids d’un enfant. En 1938, McEacharn donne le parc à l’État Italien, en conservant son usufruit jusqu’à sa mort en 1964.
Aujourd’hui, le patrimoine botanique des Giardini di Villa Taranto (Jardins de Villa Taranto) comprend près de 1.000 plantes jamais cultivées jusqu’alors en Italie et près de 20.000 variétés et espèces particulièrement intéressantes. Depuis juin 2005, est également ouvert au public l’Herbarium Britannicum.

Prix et autres renseignements cliquez ici

Comuni
VERBANIA