ven, 21/12/2012
print this page

Ossola: du Mont Rose à la Vallée des Peintres

L'imponente parete est del Monte Rosa

Du deuxième sommet en Europe par hautesse, le Mont Rose, et la tradition Walser dans la Vallée Anzasca, jusqu'à l'histoire ancienne de la Vallée Vigezzo, appelée «la Vallée des Peintres» en raison de l'importance présence de grands représentants de la peinture du passée. Voici une petite présentation des deux vallées très appréciées tant au niveau national qu'à celui international...

Macugnaga et le Mont Rose

Le nom de la Vallée Anzasca provient du torrent Anza, qui traverse la vallée sur environ 30 km de sa longueur. Les petits villages alpins qui entourent cette vallée sont plusieurs, mais le plus importante et populaire est sans doute Macugnaga. Cette ancienne colonie Walser est un village qui remonte à l'antiquité et représente l'une des principales attractions du «Distretto Turistico dei Laghi, Monti e Valli». À Macugnaga la vallée offre la possibilité d'admirer le paysage incroyable du massif du Mont Rose. Vous serez ainsi aux pieds de la paroi alpine la plus haute et large. Plus de 2.000 mètres séparent la base de la paroi des sommets des 4 massifs. De gauche à droite, ils sont les suivants: Punta Gnifetti (4.554 m), Punta Zumstein (4.563 m), Punta Dufour (4.634 m) et Punta Nordend (4.609 m).
Macugnaga est un centre touristique important en été comme en hiver, avec beaucoup de stations très bien équipées.

Ce qui vaut la peine de voir à Macugnaga

Museo Walser Macugnaga 5  - Miria Sanzone.jpg

Le Musée Walser et la Mine d'Or de la Guia
Le Musée Walser de Borca est une «maison-musée» entièrement meublée comme un «laboratoire rural» et assemblée tout autour de la "Stube". Il s'agit d'un bel exemple de construction typiquement Walser avec une maçonnerie à la base et une partie supérieure en bois qui permettait une meilleure aération du foin.
Parfois, cette dernière partie est simplement appuyée, d'autres fois il y a un inter-espace avec des piliers "comme des champignons" pour éviter l'escalade des souris et l'humidité provenant du sol.
Juste en face du Musée Walser de Borca et des Cascades de la Guia il y a la première mine d'or des Alpes ouverte aux touristes.
Les mines d'or présentes en Ossola sont les plus importantes en Italie: selon la tradition, les premières populations à extraire l'or de la Vallée Anzasca ont été les Romains ou encore les Celtes.
L'or n'a pas été trouvé en pépites, mais il était présent comme impureté dans les minéraux de pyrite et de quartz. La production maximale est montée entre 1937 et 1945 (en 1942, ils ont été extraits 40.000 tonnes de minéral brut, avec un résultat final de 408 kg d'or pur, et 580 kg six ans plus tard).
Au cours des années Cinquante, l'activité donnait encore des emplois à 300 travailleurs, mais les technologies obsolètes et la concurrence étrangère ont porté à la fermeture définitive des mines en 1961.

Le Musée de la Montagne et du Contrebande
Le musée est situé dans une vieille maison qui était une grange à l'origine (fin du XVIII siècle).
Au rez-de-chaussée, couvert de bois, vous pouvez voir les outils des premiers guides alpins de Macugnaga, les témoignages des drames qui se sont passé sur le Mont Rose, les matériaux employés dans la première ascension hivernale au sommet de S. Catherine et les peintures sur les murs qui illustrent l'histoire pleine d'humour d'un «Tantarin» italienne à la conquête du Mont Rose, créé par le dessinateur et journaliste Aldo Mazza.
Le commentaire d'inspiration musicale a été dicté par Arturo Toscanini.
Au deuxième étage, en peu d'espace et accessibles par un escalier en bois, ils se trouvent toutes les mémoires et les souvenirs de la civilisation Walser de Macugnaga et l'histoire alpine du Mont Rose.
Le Musée est ouvert toute l'année.
Réservation nécessaire, entrée libre.
Pour informations et horaires: www.comune.macugnaga.vb.it/IatMacugnaga.

Cliquez ici pour découvrir toutes les attractions principales du merveilleux village alpin de Macugnaga!

Site web: www.comune.macugnaga.vb.it/IatMacugnaga
Contactez ici le bureau IAT de référence.
Distance de Domodossola: 42 km.

Bienvenues dans la Vallée Vigezzo!

En été ou en hiver, sous le soleil de la belle saison ou dans la quiétude du paysage enneigé, dans la vallée Vigezzo vous trouverez un endroit agréable où vous pourrez consacrer votre temps libre à faire vos activités sportives préférées.
Par exemple, vous pouvez vous promener dans les sentiers de montagne et entrer en contact avec la nature alpine, sa flore et sa faune, éventuellement accompagné par un guide naturaliste dans le Parc National de la Val Grande...
La Vallée des Peintres est connue et appréciée pour son offre d'activités sportives: vous trouverez des piscines en plein-air, des champs pour l’équitation ou pour le beach-volley, le football, le tennis et la pétanque. Vous pouvez aussi louer un VTT pour profiter du paysage tout au long de la piste cyclable qui traverse la vallée...
Mais la Vallée Vigezzo n'est pas seulement consacrée au sport: manifestations folkloriques, concerts de musique classique et de jazz, spectacles de théâtre en prose, soirées, soirées pyrotechniques, soirées musicales, festivals de cinéma et divertissements nocturne dans les locaux avec musique live.
Ici, vous trouverez certainement l'hébergement parfait pour vos séjours ou vous pouvez louer des appartements ou des maisons avec jardin pour une courte période de temps, pour une saison ou pour l'année entière.

Santa Maria Maggiore chiesa 2 - Foto Studio RDS.jpg

Santa Maria Maggiore, le cœur de la Vallée Vigezzo
Santa Maria Maggiore est le centre de la Vallée des Peintres, petit village de montagne que pendant les années a dédié beaucoup d'attention au passé architectural et artistique pour améliorer son centre-ville. En effet chaque année Santa Maria Maggiore accueille la Rencontre Internationale des Ramoneurs, en attirant ainsi beaucoup de touristes.

Museo Spazzacamino_Santa Maria Maggiore_Miria Sanzone (10).jpg

Le Musée du Ramoneur de Santa Maria Maggiore
Le Musée du Ramoneur se trouve à Santa Maria Maggiore, un petit village situé à quelques kilomètres de Domodossola, presque à la frontière entre l'Italie et la Suisse. Le musée, comme d'autres petits musées consacrés à la culture matérielle, représente le Piémont comme un lieu excentrique et spécial. Créé en 1983, le musée retrace les coutumes et les métiers traditionnels de la Vallée Vigezzo, une vallée traditionnellement pauvre touchés par une forte émigration vers la France, la Hollande et l'Allemagne. Le commerce des ramoneurs était très répandue, également chez les enfants qui étaient autrefois appelé "piccoli rusca." Ils étaient des enfants de six-sept ans recrutés de façon saisonnière ou laissés par leurs familles pendant un certain temps. L'exploitation des mineurs est un phénomène qui a pris sa fin entre 1940 et 1950, avec la disparition des ramoneurs qui ont été remplacés par des poêles modernes et des systèmes de chauffage. Le Musée abrite des outils, des vêtements et des ustensiles (brosses et râpes) utilisés par les ramoneurs, ainsi que des photographies et des publications sur un travail qui a caractérisé une époque. En Malesco, dans la Vallée Loana, vous pouvez admirer le monument en bronze du ramoneur, qui a été réalisée par le sculpteur Luigi Teruggi de Milan.

Santuario di Re_Foto Studio RDS.jpg

Le Sanctuaire de Re: le témoignage d'un passé miraculeux
Dans la vallée de Vigezzo, près de Domodossola, vous resterez à court de souffle par l'imposante structure de la coupole du sanctuaire, avec son altitude de 51 mètres.
Le sanctuaire était construit pour célébrer un miracle qui s'est passé le 29 Avril 1494: selon la tradition, après une défaite pendant une compétition le jeune Giovanni Zuccono a jeté une pierre sur un tableau de la Vierge, qui a commencé à saigner. Après cet événement particulier, le petit village est devenu la destination de nombreux pèlerins.
Aujourd'hui le sanctuaire, géré par les “Padri Oblati Diocesani”, présente trois grands portails décorés de reliefs élevés qui racontent la vie de la Vierge et l'événement miraculeux.
Site web: www.comune.re.vb.it/Santuario

vigezzina_re_Giancarlo_Parazzoli_low.jpg

Découvrez la Vallée à bord du petit train blanc et bleu!
Ce chemin de fer relie Domodossola, située au cœur des Alpes, à Locarno, qui se face sur le Lac Majeur, tout au long d'un parcours de 52 km (32 en Italie et 20 en Suisse).
L’itinéraire est sans doute l'un des plus charmants chemins de fer alpins, grâce aux merveilleux paysages qui l'on traverse pendant le voyage: bois, pré verts, montagnes sauvages et glaciers étincelants, cascades et villages anciens. Ne manquez pas la chance de découvrir ces vallées et le Lac Majeur grâce à un passionnant voyage à bord de la "Vigezzina".
Site web: www.vigezzina.com
Service à payer.

Pour plus d'informations sur la Vallée Vigezzo, contactez le bureau de tourisme de référence en cliquant ici.